La ponction de la moelle osseuse (ou ponction sternale, aspiration, biopsie de la moelle osseuse) est une méthode de diagnostic qui permet d'obtenir un échantillon de moelle osseuse rouge à partir du sternum ou d'un autre os au moyen d'une aiguille spéciale. Ensuite, une étude de la biopsie tissulaire obtenue est réalisée. Habituellement, une telle analyse est effectuée pour détecter des maladies du sang, mais parfois pour diagnostiquer un cancer ou une métastase.

L'apport de matériel pour sa mise en œuvre peut être effectué à la fois en ambulatoire et en hospitalisation. Le tissu obtenu après la ponction est envoyé au laboratoire pour y effectuer une analyse par myélogramme, histochimique, immunophénotypage et cytogénétique.

Cet article fournira des informations sur le principe de mise en œuvre, les indications, les contre-indications, les complications possibles, les avantages et le procédé de perforation de la moelle osseuse. Cela vous aidera à vous faire une idée d'une telle procédure de diagnostic et vous pourrez poser toutes les questions à votre médecin.

Petite anatomie

La moelle osseuse est située dans les cavités de différents os - vertèbres, os tubulaires et pelviens, sternum, etc. Ce tissu produit de nouvelles cellules sanguines - leucocytes, érythrocytes et plaquettes. Il se compose de cellules souches en état de repos ou de division et de cellules de soutien du stroma.

Jusqu'à 5 ans, la moelle osseuse est présente dans tous les os du squelette. Avec l’âge, il se déplace dans les os tubulaires (tibia, épaule, radial, fémoral), plats (pelviens, sternum, côtes, os du crâne) et les vertèbres. À mesure que le corps vieillit, la moelle osseuse rouge est progressivement remplacée par du jaune, un tissu adipeux spécial qui n'est plus capable de produire des cellules sanguines.

Le principe de la ponction de la moelle osseuse

L'os le plus pratique pour la collecte de tissu médullaire chez l'adulte est le sternum, à savoir la zone située sur son corps, située au niveau II ou III de l'espace intercostal. En outre, les bras ou la crête iliaque et les apophyses épineuses des vertèbres lombaires peuvent être utilisés pour effectuer la manipulation. Chez les enfants de moins de 2 ans, la ponction peut être réalisée sur le calcanéum ou le plateau tibial, et chez plus d'adultes, sur l'iléon.

Des aiguilles spéciales et des seringues ordinaires (5, 10 ou 20 ml) sont utilisées pour extraire les tissus de la biopsie, ce qui permet d’aspirer (aspirer) les tissus de la cavité sternale. En règle générale, la moelle osseuse, modifiée par la pathologie, a une consistance semi-liquide et sa clôture n'est pas difficile. Après avoir obtenu des échantillons de matériel, les frottis sont effectués sur des verres qui sont examinés au microscope.

A quoi ressemble une aiguille de ponction

Pour effectuer la ponction de la moelle osseuse, on utilise des aiguilles en acier non oxydantes de diverses modifications. Le diamètre de leur lumière est compris entre 1 et 2 mm et leur longueur est comprise entre 3 et 5 cm. À l'intérieur de ces aiguilles se trouve un mandrin - une tige spéciale qui empêche l'obstruction de la lumière de l'aiguille. Sur certains modèles, un bloqueur limite la pénétration trop profonde. À une extrémité de l'aiguille de ponction de la moelle osseuse, il y a un élément de défilement qui vous permet de maintenir facilement le dispositif au moment de la ponction.

Avant la procédure, le médecin ajuste l'aiguille à la profondeur estimée de la ponction. Chez l'adulte, il peut atteindre environ 3 à 4 cm, et chez l'enfant, entre 1 et 2 cm (selon l'âge).

Des indications

La ponction et l'analyse des tissus de la moelle osseuse peuvent être effectuées dans les cas suivants:

  • troubles de l'analyse sanguine leucocytaire ou clinique: formes graves d'anémie non susceptibles de traitement, augmentation de la quantité d'hémoglobine ou de globules rouges, augmentation ou diminution du nombre de leucocytes ou de plaquettes, incapacité à identifier les causes d'un taux élevé de RSE;
  • diagnostic de maladies des organes hématopoïétiques dans le contexte de l'apparition des symptômes: fièvre, ganglions lymphatiques enflés, perte de poids, éruption cutanée dans la bouche, transpiration, tendance à la fréquence des maladies infectieuses, etc.
  • détection des maladies d'accumulation causées par une déficience de l'une des enzymes et accompagnées de l'accumulation d'une certaine substance dans les tissus;
  • histiocytose (pathologie du système macrophage);
  • fièvre prolongée avec lymphome suspecté et impossibilité d'identifier une autre cause de fièvre;
  • déterminer l'aptitude des tissus de greffe obtenus d'un donneur avant la chirurgie;
  • évaluation de l'efficacité de la transplantation de moelle osseuse;
  • détection des métastases de la moelle osseuse;
  • administration intraosseuse de médicaments;
  • Se préparer à la chimiothérapie pour le cancer du sang et à l’évaluation des résultats du traitement.

Contre-indications

Les contre-indications à la ponction de la moelle osseuse peuvent être absolues et relatives.

  • infarctus aigu du myocarde;
  • insuffisance cardiaque décompensée;
  • accident vasculaire cérébral aigu;
  • forme décompensée du diabète;
  • maladies inflammatoires ou purulentes de la peau au niveau du site de ponction;
  • le résultat de la ponction ne pourra pas avoir un impact significatif sur l'amélioration de l'efficacité du traitement.

Dans certains cas, les médecins doivent refuser de pratiquer une ponction de la moelle osseuse en raison du refus du patient (ou de sa personne autorisée) d’exécuter la procédure.

Préparation à la procédure

Avant la ponction de la moelle osseuse, le médecin doit familiariser le patient avec le principe de son application. Avant l'examen, il est recommandé au patient de passer un test sanguin (total et de coagulation). En outre, on pose des questions au patient sur la présence de réactions allergiques aux médicaments, sur les médicaments pris, sur la présence d'ostéoporose ou sur des interventions chirurgicales antérieures sur le sternum.

Si un patient prend des anticoagulants (héparine, warfarine, aspirine, ibuprofène, etc.), il lui est conseillé de cesser de les prendre plusieurs jours avant la procédure envisagée. Si nécessaire, un test est effectué pour l’absence de réaction allergique à un anesthésique local, qui sera utilisé pour anesthésier la ponction.

Le matin de la ponction de la moelle osseuse, le patient doit prendre une douche. Un homme doit se raser les cheveux du site de ponction. 2 à 3 heures avant l'examen, le patient peut prendre un petit-déjeuner léger. Avant de procéder, il doit vider sa vessie et ses intestins. De plus, le jour de la ponction, il n'est pas recommandé de mener d'autres études de diagnostic ou procédures chirurgicales.

Comment se déroule la procédure?

La collecte des tissus de la moelle osseuse rouge est effectuée dans un hôpital ou un centre de diagnostic (en ambulatoire) dans une salle spécialement équipée, conformément à toutes les règles d'asepsie et d'antiseptique.

La procédure de ponction sternale est effectuée comme suit:

  1. 30 minutes avant le début de la manipulation, le patient prend un médicament anesthésique et un sédatif léger.
  2. Le patient se déshabille jusqu'à la taille et s’allonge sur le dos.
  3. Le médecin traite le site de ponction avec un antiseptique et effectue une anesthésie locale. L'anesthésique local est injecté non seulement sous la peau, mais également dans le périoste du sternum.
  4. Après le début de l'action du médicament anesthésique, le médecin planifie le site de ponction (espace entre les côtes II et III) et sélectionne l'aiguille nécessaire.
  5. Pour effectuer un spécialiste de la ponction effectue des mouvements de rotation doux et exerce une pression modérée. La profondeur de la ponction peut être différente. Lorsque l'extrémité de l'aiguille pénètre dans la cavité du sternum, le médecin ressent une diminution de la résistance des tissus. Pendant la ponction, le patient peut ressentir une pression mais pas une douleur. Après insertion, l'aiguille elle-même est maintenue dans l'os.
  6. Après la ponction du sternum, le médecin retire le mandrin de l'aiguille, y fixe une seringue et procède à l'aspiration de la moelle osseuse. Pour l'analyse peut être choisi de 0,5 à 2 ml de biopsie (en fonction de l'âge et du cas clinique). À ce stade, le patient peut ressentir une légère douleur.
  7. Après avoir recueilli le matériel à examiner, le médecin retire l'aiguille, désinfecte le site de ponction et applique un pansement stérile pendant 6 à 12 heures.

La durée de la ponction sternale est généralement de 15 à 20 minutes.

Pour obtenir du tissu médullaire à partir des os iliaques, le médecin utilise un instrument chirurgical spécial. Lors de la perforation d'autres os, des aiguilles et une technique appropriée sont utilisées.

Après la procédure

30 minutes après la fin de la ponction de la moelle osseuse, le patient peut rentrer chez lui (si l'étude a été réalisée en ambulatoire) accompagné d'un membre de sa famille ou d'un ami. Ce jour-là, il n'est pas recommandé de prendre le volant d'une voiture ou de contrôler d'autres mécanismes traumatiques. Au cours des 3 prochains jours, vous devez vous abstenir de vous baigner et de vous doucher (le site de ponction doit rester sec). La zone de ponction doit être traitée avec une solution d'un antiseptique prescrite par un médecin.

L'étude obtenue après le matériel de ponction

Après avoir reçu les tissus de la moelle osseuse rouge, ils commencent immédiatement à effectuer un frottis pour le myélogramme, car le matériau obtenu ressemble à du sang dans sa structure et se coagule rapidement. La biopsie d’une seringue à 45 ° a été versée sur une lame de verre écrémée de manière à ce que le contenu s’écoule librement. Après cela, l'extrémité polie d'un autre verre effectue des traits fins. Si le matériel d'étude contient beaucoup de sang, alors, avant d'effectuer un frottis, son excès est éliminé à l'aide d'un papier filtre.

Pour effectuer une étude cytologique, préparez de 5 à 10 coups (parfois jusqu'à 30). Une partie du matériel est placée dans des tubes spéciaux pour l'analyse histochimique, l'immunophénotypage et la cytogénétique.

Les résultats de l'étude peuvent être prêts 2 à 4 heures après la réception des frottis. Si le matériel de l'étude est envoyé à une autre institution médicale, cela peut prendre jusqu'à un mois pour obtenir une conclusion. Le résultat de l'analyse, sous forme de tableau ou de graphique, est déchiffré par le médecin traitant du patient - hématologue, oncologue, chirurgien, etc.

Complications possibles

Les complications après la ponction de la moelle osseuse par un médecin expérimenté ne surviennent presque jamais. Parfois, au site de ponction, le patient peut ressentir une douleur mineure, qui est finalement éliminée.

Si la procédure est effectuée par un spécialiste inexpérimenté ou si une préparation incorrecte du patient a été effectuée, les conséquences indésirables suivantes sont possibles:

  • percer l'os du sternum à travers;
  • saignement.

Dans certains cas, une infection peut survenir au site de ponction. Une telle complication de la procédure de ponction de la moelle osseuse peut être évitée en utilisant des instruments à usage unique et en respectant les règles de prise en charge du site de ponction.

Une attention particulière devrait être portée aux patients souffrant d'ostéoporose. Dans de tels cas, l'os perd de sa force et sa perforation peut provoquer une fracture traumatique du sternum.

Avantages de la ponction de la moelle osseuse

La ponction de la moelle osseuse est une procédure accessible, hautement informative, facile à réaliser et à préparer. Cette étude n'impose pas de lourd fardeau au patient, entraîne rarement des complications, vous permet de poser un diagnostic précis et d'évaluer l'efficacité du traitement.

La ponction de la moelle osseuse occupe une place importante dans le diagnostic des pathologies du sang et des processus oncologiques. Sa mise en œuvre permet de diagnostiquer rapidement et avec précision. Après traitement, cette technique de diagnostic peut être réalisée pour évaluer son efficacité.

Quel médecin contacter

Habituellement, la ponction de la moelle osseuse est prescrite par un hématologue ou un oncologue. Diverses maladies du sang graves, tumeurs malignes, suspicion de métastases, préparation du patient pour une greffe de moelle osseuse ou une chimiothérapie, une maladie d'accumulation, etc. peuvent devenir la raison de la mise en oeuvre d'une telle procédure.

Le spécialiste de la clinique de médecine de Moscou parle de la ponction de la moelle osseuse:

http://myfamilydoctor.ru/punkciya-kostnogo-mozga-pokazaniya-podgotovka-k-issledovaniyu-metodika/

Aspiration de la moelle osseuse

Qu'est-ce que l'aspiration de la moelle osseuse?

L'aspiration de la moelle osseuse est une procédure qui consiste à prélever un échantillon des tissus mous à l'intérieur de vos os. La moelle osseuse est un tissu spongieux situé à l'intérieur des os. Il contient des cellules qui produisent des globules blancs, des globules rouges et des plaquettes dans des os plus gros, tels que:

Les leucocytes aident à combattre l'infection. Les érythrocytes transportent l'oxygène et les nutriments. Les plaquettes peuvent épaissir le sang.

Si une numération globulaire complète indique que le nombre ou la fonction des globules rouges, des leucocytes ou des plaquettes est anormalement élevé ou faible, votre médecin voudra peut-être examiner votre moelle osseuse pour aider à en déterminer la cause. L'aspiration de la moelle osseuse est souvent réalisée à l'aide d'une biopsie de la moelle osseuse utilisant un type d'aiguille différent pour prélever le tissu de votre moelle osseuse.

Pourquoi une aspiration de la moelle osseuse?

De nombreuses maladies sont associées à une moelle osseuse malsaine. Si vos tests sanguins préliminaires montrent de faibles taux de globules blancs ou rouges, de plaquettes, votre médecin pourra vous prescrire une aspiration de la moelle osseuse. Le test est utilisé pour contrôler la maladie, ainsi que pour surveiller la progression ou le traitement d'une maladie spécifique.

Les conditions et les maladies associées aux problèmes de moelle osseuse incluent:

  • l'anémie, qui est le nombre de globules rouges
  • maladies de la moelle osseuse, telles que myélofibrose ou syndrome myélodysplasique
  • les cellules sanguines telles que la leucopénie ou la polycythémie
  • cancer de la moelle osseuse ou du sang tel que hémochromatose, leucémie ou lymphome
  • , qui est une maladie génétique dans laquelle le fer se forme dans le sang
  • , en particulier les maladies chroniques telles que la tuberculose
  • maladies de stockage telles que l'amylose ou la maladie de Gaucher

L’aspiration de la moelle osseuse peut également être un test important si vous suivez un traitement contre le cancer. Cela peut aider à déterminer si le cancer s'est propagé à l'os.

Quels sont les risques associés à l’aspiration de la moelle osseuse?

Les examens de la moelle osseuse sont sécuritaires, mais toutes les procédures médicales comportent un risque quelconque. Dans de rares cas, les complications suivantes sont possibles:

  • réaction allergique à l'anesthésie
  • saignement excessif
  • une infection
  • inconfort à long terme

Les risques sont rares et sont le plus souvent associés à des affections qui affaiblissent le système immunitaire ou réduisent le nombre de plaquettes. Un système immunitaire affaibli peut vous rendre plus vulnérable aux infections et une faible numération plaquettaire augmente le risque de saignement excessif.

Comment se préparer à l'aspiration de la moelle osseuse

Vous devez informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez, y compris les médicaments en vente libre ou en vente libre, ainsi que des suppléments nutritionnels, ainsi que de vos allergies. Votre médecin peut vous demander de cesser de prendre certains médicaments avant la procédure. Mais vous ne devez arrêter de prendre aucun médicament à moins que votre médecin ne vous le prescrive.

Dites à votre médecin si vous êtes nerveux à propos de la procédure. Ils peuvent vous donner un sédatif léger qui vous aidera à subir la procédure.

Suivez les instructions du médecin avant la procédure.

Comment s'effectue l'aspiration de la moelle osseuse

On vous demandera de changer de vêtements d'hôpital et de vous coucher sur le côté ou sur le ventre. Votre corps sera recouvert d'un tissu, de sorte que seule la zone d'étude sera visible.

Votre médecin vérifiera votre rythme cardiaque et votre tension artérielle avant l'aspiration de la moelle osseuse.

Avant la procédure, vous recevrez une anesthésie locale pour assommer la zone dans laquelle l'aspiration aura lieu. Ceci est généralement au sommet de l'arrière de l'articulation de la hanche. Parfois, il peut être pris dans la poitrine.

Votre médecin fera une petite incision qui permettra aux aiguilles creuses de pénétrer plus facilement dans votre peau. L'aiguille pénètre ensuite dans l'os. Votre médecin utilise une seringue à l'arrière de l'aiguille pour aspirer la partie liquide de la moelle osseuse.

Immédiatement après l'intervention, l'incision sera bandée et vous irez vous reposer dans une autre pièce avant de rentrer chez vous.

Après aspiration de la moelle osseuse

Vous pouvez ressentir un peu de douleur environ une semaine après la procédure. Vous pouvez généralement l'administrer avec des analgésiques en vente libre. Vous devrez également prendre soin de la plaie d'incision. Vous devez garder la plaie sèche pendant 24 heures après la procédure.

Pendant que vous soignez votre blessure, votre échantillon de moelle osseuse est envoyé à un laboratoire pour analyse. Votre médecin examinera les résultats du test avec vous lors d'une réunion de suivi.

http://ru.medic-life.com/bone-marrow-aspiration-18688

Biopsie et aspiration de la moelle osseuse

L'hématopoïèse est un terme utilisé pour décrire le processus de production de cellules sanguines. Les cellules sanguines de tous types sont produites à l'intérieur de la moelle osseuse, bien que le développement des lymphocytes soit observé principalement dans les tissus lymphoïdes périphériques. Chez un animal adulte en bonne santé, l'hématopoïèse est limitée à l'activité de la moelle osseuse rouge, située dans les os plats, ainsi que dans les parties proximales des cavités de la moelle osseuse dans les longs os spongieux, en particulier dans les épaules et les hanches. Si le besoin en cellules sanguines augmente, la moelle osseuse jaune inactive peut être reprise ailleurs. En outre, le foie et la rate conservent également la capacité de produire des cellules sanguines si la moelle osseuse n'est pas en mesure de répondre aux besoins: la production de cellules sanguines par ces organes est appelée hématopoïèse extramédullaire.

Les échantillons de moelle osseuse peuvent être prélevés soit par aspiration avec une aiguille fine, soit par biopsie. Il est facile d’obtenir des aspirations à l’aide d’une fine aiguille: leur avantage est que vous pouvez effectuer rapidement une cytologie. Dans les cas où des tentatives répétées d’aspiration aboutissent à un échec, l’utilisation de la biopsie par ponction est indiquée. Des affections telles que la myélofibrose ne peuvent être déterminées que par analyse histologique de tissu obtenu par biopsie.

L'évaluation de la moelle osseuse doit toujours être réalisée en association avec un hémogramme, des analyses de sang quantitatives et qualitatives. En fournissant des échantillons de moelle osseuse pour l'examen pathologique, il est très important de fournir un historique clinique détaillé avec une liste complète des résultats hématologiques et une indication de toutes les anomalies biochimiques.

Indications pour l'échantillonnage de la moelle osseuse

Pancytopénie (diminution du nombre de cellules de toutes les lignées)

Cytopénie affectant n'importe quelle lignée cellulaire, ou bicytopénie, telle que neutropénie, thrombocytopénie ou anémie, en particulier non générative

La présence de cellules lymphoïdes ou myéloïdes (granulocytes) anormales, sous-développées ou atypiques

Nombre de cellules anormalement élevé de toutes les lignes

Hyperprotéinémie associée à une gammapathie monoclonale ou polyclonale

Hyperkaliémie d'origine mal définie

Technique d'aspiration et de biopsie utilisée au Royaume-Uni

Matériel d'échantillonnage de la moelle osseuse:

Pour le prélèvement de moelle osseuse, des aiguilles spéciales avec un stylet sont nécessaires. Les types d'aiguilles les plus couramment utilisés sont:

Aiguilles climatiques (fig. 1), de taille 16 ou 18 et de longueur 28 ou 37 mm. Ces aiguilles en acier chirurgical peuvent être re-stérilisées un nombre illimité de fois, bien qu'un affûtage occasionnel soit parfois nécessaire. Une aiguille plus longue peut être utilisée pour pratiquement tous les petits animaux.

Fig. 1. Aiguille Klima.

Aiguilles remplaçables. Telles que les aiguilles interchangeables d’Illinois Jemshidi modifiées pour l’aspiration de la moelle osseuse sternale et iliaque (Fig. 2) sont utilisées dans les tailles comprises entre 15 et 18, longueur 60 à 80 mm.

Fig. 2. Aiguille Illinois Jemshidi modifiée et remplaçable pour l'aspiration sternale et iliaque de la moelle osseuse. Le capuchon de protection (en bas à droite) est retiré de l'aiguille, ce qui maintient le stylet en place, et le stylet central (à bout blanc) est partiellement sorti.

Fig. 3. Aiguille Jemshidi (droite à gauche): aiguille externe, stylet central, sonde émoussée.

Des aiguilles de Jamshidi (Fig. 3) d’un diamètre minimal de 14 tailles sont nécessaires pour effectuer une biopsie par ponction. Leur longueur est de 95 mm. Dans certains pays, une version remplaçable d’aiguilles avec un diamètre aussi large est utilisée.

Aspiration de la moelle osseuse

Habituellement, la crête iliaque est choisie comme site d’aspiration de la moelle osseuse. Vous pouvez également sélectionner la surface fessière de l'aile de l'Ilium, de l'acétabulum et de la partie proximale de l'humérus (Fig. 4). Chez les chiens et les chats nains, il est préférable de choisir le cotyle. Chez les animaux souffrant d'obésité sévère, il est parfois utile de choisir une crête tibiale.

Fig. 4. Lieux couramment utilisés pour l'aspiration de la moelle osseuse

Plusieurs lames de verre propres sont placées sur une surface propre en les plaçant presque à la verticale. Préparer une deuxième série de lames permettant de faire des frottis. Deux assistants sont nécessaires: l'un corrige l'animal, l'autre contribue à la préparation des frottis (si les échantillons ont le temps de s'enrouler avant de faire un frottis, les résultats sont difficiles, voire impossibles à interpréter).

Fixation d'un animal malade

Une aspiration de la moelle osseuse et une biopsie de ponction peuvent être réalisées sous anesthésie locale et avec l'utilisation de sédatifs légers (en utilisant une combinaison d'analgésiques neuroleptiques). Une anesthésie locale doit être appliquée chaque fois qu'il n'y a pas de restrictions quant à l'utilisation de produits chimiques pour la fixation. Pour les chiens de race naine et pour les chats dont les échantillons sont prélevés à travers le cotyle, il est préférable d'effectuer cette procédure sous anesthésie générale en raison de la proximité du nerf sciatique par rapport au site de biopsie. Et aussi à cause de la nécessité de fournir l'immobilité. La méthode d'échantillonnage à travers l'iléon est décrite en détail ci-dessous.

Placez le chien dans une position couchée avec les jambes pliées et pressées comme une pose de sphinx (Fig. 5). Ressentez la crête iliaque avec vos doigts. Rasez la zone et aseptisez-la. Infiltrer la peau et la couche sous-cutanée sur la crête iliaque avec une anesthésie locale à l'aide d'une aiguille de calibre 23 et d'une longueur de 25 mm. Introduisez l'aiguille jusqu'à ce qu'elle touche l'os, puis insérez un anesthésique local dans le périoste. Ceci est très important car sinon la procédure sera douloureuse.

Fig. 5. Le chien est en mesure d'aspirer la moelle osseuse. Les pattes postérieures de l'animal malade sont pliées et pressées contre le corps.

À l'aide d'un scalpel, pratiquez une petite incision sur la peau. Tout en tenant fermement la crête iliaque avec votre main gauche, insérez l'aiguille dans le tissu sous-cutané et le muscle jusqu'à ce qu'elle touche l'os. Faites pivoter l'aiguille en appuyant fort en même temps. À ce stade, il est très important de ne pas modifier le sens de déplacement de l'aiguille: elle doit être située verticalement ou légèrement inclinée dans la direction ventro-médiale. Une fois que l’aiguille a traversé la couche compacte d’os, elle doit être fermement serrée à l’intérieur de l’ilium. Ensuite, le stylet est retiré de l'aiguille d'aspiration, une seringue de 10 ou 20 ml est fixée à l'aiguille et crée une pression négative. À ce stade, le chien peut subir un inconvénient temporaire. Dès que la seringue contient une petite quantité de liquide sanguin, l'aspiration doit être interrompue. Sinon, la moelle osseuse collectée sera trop diluée avec du sang.

Retirez la seringue et l'aiguille dans leur ensemble, sans les séparer. Appliquez une goutte de moelle osseuse en haut de chaque lame (Figure 6). Les petits spicules médullaires restent collés au verre une fois que le sang a coulé par gravité (Fig. 7). Il est très important de faire rapidement des coups. Il est nécessaire de prendre une des lames avec la moelle osseuse et d’imposer à angle droit la deuxième lame (Fig. 8). Avec un petit effort, tenez rapidement la deuxième lame (supérieure) sur l’échantillon situé sur la première lame (Fig. 9). Cela crée un frottis sur la face inférieure de la deuxième lame de verre. De petites particules de teinte pâle sur une lame de verre appartiennent à la moelle osseuse. Après cela, fermez l'incision divisée avec une couture.

Fig. 6. Des gouttes de cerveau sont immédiatement appliquées sur le dessus des lames installées.

Fig. 7. Au fur et à mesure que le sang de la winz draine, des particules pâles de moelle osseuse adhérant au verre sont visibles.

Fig. 8. En tenant l'une des lames de la main gauche, prenez la deuxième lame de la main droite et appliquez-la sur la première à angle droit. Appuyez légèrement.

Fig. 9. Placez rapidement la lame de verre supérieure (dans la main droite) sur la première, créant ainsi un frottis sur la surface inférieure de la lame de verre supérieure.

Tentatives d'aspiration de la moelle osseuse infructueuses

Les raisons peuvent être:

1. Échec de l'exécution:

l'aiguille n'a pas complètement traversé la couche d'os compact proximal; si c'est le cas, réinsérez le stylet et poussez l'aiguille plus avant avant de tenter à nouveau d'aspirer;

l'aiguille pourrait pénétrer dans la couche osseuse compacte opposée; dans ce cas, retirez progressivement l'aiguille jusqu'à ce que l'aspiration soit possible.

2. myélofibrose. Dans cette situation, une masse accrue de tissu fibreux à l'intérieur de la cavité médullaire peut empêcher l'aspiration d'éléments hématopoïétiques.

3. Myelophthis. La moelle osseuse, qui est évincée par les cellules du néoplasme, peut ne pas être en mesure de produire les cellules nécessaires au diagnostic.

4. En cas d'échec des tentatives répétées d'aspirer la moelle osseuse, il est recommandé d'effectuer une biopsie par ponction de la moelle osseuse.

Technique de biopsie de la moelle osseuse utilisée au Royaume-Uni

Cette procédure nécessite l'aiguille Jemshidi. Le chien est placé et préparé de manière à effectuer une aspiration de la moelle osseuse. L'aiguille de Jemshid est insérée dans l'enveloppe externe de la crête iliaque de la manière décrite ci-dessus. Le stylet est retiré et la canule est avancée de 1 à 2 cm dans la cavité de l'os. Ensuite, l'aiguille tourne rapidement dans un sens, sans appliquer de pression: ce mouvement coupe la colonne de moelle osseuse de sa base. L'aiguille est retirée de l'os. Après cela, en utilisant une sonde émoussée, poussez l'encoche à travers l'extrémité la plus proche de l'aiguille. L'aiguille a un petit cône et, en poussant l'échantillon à travers l'extrémité éloignée, vous pouvez fortement l'écraser. Et dans ce cas, l'incision divisée est fermée par une couture unique. Le filet est fixé dans une solution de formol à 10%.

Aspirer avant expédition au laboratoire doit être séché et fixé dans de l'alcool méthylique pendant 3 minutes. Pour effectuer une couleur spéciale, vous devez soumettre 2 lames de verre ou plus. Il est souvent logique d’utiliser une coloration rapide sur place.

La biopsie de la moelle osseuse doit être fixée au formol et envoyée au laboratoire de la manière habituelle.

Technique de la moelle osseuse (sternale) ponctuée dans notre pays

Dans notre pays, la ponctuation de la moelle osseuse est plus souvent obtenue du deuxième au troisième segment du sternum, parfois à partir des côtes ou de l’ilium.

Les chiens sont fixés en position latérale couchée. Il est recommandé d’utiliser une anesthésie (blocage de Novocain). Dans la zone des deuxième et troisième segments du sternum, la laine est coupée. La peau est désinfectée avec de l'alcool à 70%.

Utilisez une seringue de 20 ml et une aiguille IS-2 ou une aiguille conçue par V.S. Kondratiev, S.P. Kovalev. Les instruments sont stérilisés à l’ébullition, séchés à l’aide d’un thermostat et humidifiés avec une solution d’hépatine ou une solution de citrate de sodium à 3,8% avant de recevoir le ponctué.

L'aiguille est insérée du bas vers le haut, en retraitant de 1 à 2 cm du centre du segment.La peau, le tissu sous-cutané et la couche des muscles pectoraux sont perforés et atteignent le thorax. En appliquant une certaine force, ils percent le périoste, la partie compacte de l'os, et tombent dans la partie spongieuse du segment (une sorte de craquement est effectué). Retirez le mandrin, fixez la seringue et aspirez vigoureusement la moelle osseuse.

Ponctionner pris dans un volume de pas plus de 0,2-0,3 ml, afin d'éviter le mélange de grandes quantités de sang. Dès que la ponction est apparue dans la seringue, l’échantillonnage était terminé. En conclusion, le site de ponction est retraité avec de l'alcool.

Le tampon résultant est placé sur un verre de montre en paraffine et les frottis sont immédiatement préparés sur des lames chauffées. Les frottis sont séchés, fixés et colorés selon la méthode de Pappenheim.

Etude de la moelle osseuse ponctuée

Pour déterminer le pourcentage d'éléments cellulaires dans la moelle osseuse (pour dériver le myélogramme), on compte 500-1000 cellules (de préférence dans la partie où le frottis n'est pas très épais). La quantité d'hémoglobine est déterminée par la méthode généralement acceptée. Pour calculer les globules rouges dans 1 · 10 -3 ml de l’échantillon, 0,2 ml de punctate est ajouté dans l’éprouvette contenant 4 ml de solution de chlorure de sodium isotonique, à l’aide d’une pipette extraite de l’hémogramme de Sali (dilution 1: 200). Afin de déterminer le nombre de myélocaryocytes (toutes les cellules nucléées du ponctué sternal), 0,02 ml de ponctué (dilution 1: 100) est ajouté à un autre tube à essai avec 2 ml de liquide de Türk. Les cellules sont comptées selon la méthode habituelle dans la chambre de comptage Goryaeva.

L'étude de la composition morphologique du sang périphérique ne reflète pas toujours de manière adéquate la nature des modifications des organes de l'hémopoïèse. Ceci est lié au diagnostic différentiel de l'hémoblastose. En particulier, avec les variantes hémeucémiques de l'hémoblastose, lorsque la composition cellulaire du sang n'est pas modifiée ou que ces modifications sont mineures, des modifications significatives sont observées dans la moelle osseuse.

La moelle osseuse contient les cellules souches à partir desquelles se développent tous les types de cellules sanguines. L'étude de la moelle osseuse vous permet de déterminer son état fonctionnel.

Le renforcement de l'hématopoïèse de la moelle osseuse se manifeste par l'entrée de cellules immatures dans le sang et se manifeste par une perte de sang, une destruction accrue des globules rouges, une altération des échanges gazeux, des infections, des invasions et des empoisonnements.

Une diminution de l'hématopoïèse de la moelle osseuse se produit sous l'influence de facteurs physico-chimiques, de toxines, et se caractérise par une diminution du nombre de cellules de myélopoïèse (érythrocytes, plaquettes, leucocytes) ou une diminution du nombre de celles-ci.

La perversion de l'hématopoïèse de la moelle osseuse est associée à des infections et à des intoxications et se traduit par l'apparition de cellules altérées dans le sang. Dans l’étude de la moelle osseuse, le ponctuation a révélé des violations de la formation du sang en déterminant le rapport entre le nombre de cellules de différentes espèces et leur maturité.

Dans la ponctuation, le nombre d'érythrocytes, de myélocaryocytes (cellules contenant des noyaux) et d'hémoglobine est déterminé, et dans les frottis (après coloration par Pappenheim), un myélogramme est compté.

Lors de l'analyse des myélogrammes, les déplacements quantitatifs entre cellules de différents degrés de maturité d'érythropoïèse et de leucopoïèse permettent de déterminer les relations entre le nombre d'éléments de la leucopoïèse et le nombre de formes nucléaires d'érythropoïèse.

L'augmentation du nombre de cellules de la moelle osseuse due aux éléments érythrocytaires indique une hyperplasie du germe érythrocytaire, qui peut être due à une perte de sang, à une hémolyse ou à une anémie déficiente en vitamine B12. S'ils constatent une diminution simultanée du nombre de cellules dans l'érythro et la leucopoïèse, le rapport entre elles peut rester inchangé, comme cela est le cas avec les anémies hypoplastiques et aplasiques. Dans l'hyperplasie des éléments myéloïdes de la moelle osseuse, on note un changement marqué du rapport leuco-érythroblastique vers le germe leucocytaire (processus myéloprolifératifs) pouvant survenir lors d'infections, d'intoxications et d'hémoblastose.

http://studfiles.net/preview/1154494/

A quoi sert la ponction de la moelle osseuse et que montre l'analyse?

La ponction de la moelle osseuse est une méthode de diagnostic utilisée pour surveiller ou identifier les maladies qui affectent le sang et le système hématopoïétique. La ponction est également utilisée pour exclure ou confirmer l'anémie, la leucémie et d'autres maladies hématologiques. L'étude de la moelle osseuse est attribuée sur la base d'un examen physique et des antécédents du patient. Dans l'article, nous examinerons ce que c'est: la ponction de la moelle osseuse.

Qu'est-ce que la ponction de la moelle osseuse?

Avant de procéder à la procédure, la vessie et les intestins doivent être vidés et les autres examens de diagnostic ou interventions chirurgicales ne sont pas recommandés le jour de la ponction.

La moelle osseuse est composée de cellules souches, qui sont de grosses cellules indifférenciées. Il existe deux types principaux de cellules souches et la moelle osseuse est donc constituée de deux types de tissu cellulaire. Un type est impliqué dans la production de cellules sanguines et l'autre dans la production de cellules stromales.

L’aspiration de la moelle osseuse est principalement utilisée pour évaluer la morphologie et obtenir un nombre de cellules différentiel. Le matériel obtenu lors de l'aspiration peut être étudié par des méthodes cytogénétiques, moléculaires, microbiologiques, immunohistochimiques et cytométriques.

Une biopsie et un examen histologique ultérieur permettent d’évaluer la cellularité globale de la moelle osseuse, d’identifier les lésions focales et de déterminer le degré d’infiltration par divers microorganismes pathologiques.

Les patients sont intéressés: d'où vient la moelle osseuse? Pendant la ponction, la moelle osseuse est prélevée avec une aiguille spéciale de l'os pelvien ou du sternum. Différents stades de maturité des cellules sanguines peuvent être détectés en laboratoire. Avec l'aide du myélogramme, vous pouvez identifier des maladies du sang ou du système hématopoïétique.

Des échantillons de moelle osseuse peuvent être obtenus par aspiration ou par biopsie. L'échantillon obtenu par la méthode d'aspiration est semi-fluide, il peut donc être examiné par un pathologiste au microscope optique et analysé par cytométrie en flux, cytogénétique, analyses chromosomiques et PCR (PCR).

La trépanobiopsie est un type de biopsie de ponction dans laquelle un tissu solide de moelle osseuse est prélevé. L'échantillon peut être utilisé pour l'analyse immunohistochimique. La trépanobiopsie de la moelle osseuse est le plus souvent utilisée pour clarifier le diagnostic principal.

Des indications

La ponction de la moelle osseuse est effectuée en cas de suspicion d'une maladie du sang et du système hématogène.

  • Diagnostic ou surveillance de l'anémie, de la leucémie, de l'aplasie de la moelle osseuse;
  • Diagnostic des métastases de la moelle osseuse (propagation de tumeurs d'autres organes);
  • Obtention de cellules souches pour la transplantation.

La leucémie est la maladie de la moelle osseuse la plus répandue. Le terme "leucémie" comprend diverses maladies malignes, qui sont toutes similaires en ce qu'elles dérivent des précurseurs des lymphocytes. Ces cellules altérées se propagent progressivement dans la moelle osseuse, affectant ainsi la formation normale de sang. Ils pénètrent également dans le sang, d'où ils envahissent les ganglions lymphatiques, la rate, le foie et d'autres organes internes. De plus, le manque de cellules sanguines fonctionnelles provoque une anémie chez les patients.

Contre-indications

Lorsque la forme décompensée du diabète sucré, la ponction de la moelle osseuse n'est pas recommandée.

Il existe plusieurs contre-indications à l'examen de la moelle osseuse. La seule raison absolue pour laquelle l'examen ne peut être effectué est la présence d'hémorragies graves, car des saignements peuvent survenir après la procédure.

Si une infection grave se développe dans l'articulation de la hanche, un autre site doit être sélectionné pour examen. L'aspiration de la moelle osseuse et la biopsie peuvent être réalisées sans risque, même en cas de thrombocytopénie extrême (faible nombre de plaquettes).

Complications possibles

Une ponction aiguë peut causer une douleur intense. Cette douleur courte et aiguë cesse rapidement; il peut également être réduit par des analgésiques appropriés. De plus, dans de rares cas, une ponction de la moelle osseuse peut entraîner les complications suivantes:

  • Saignement et infection au site de ponction;
  • Traumatisme et inflammation des organes adjacents et des structures tissulaires;
  • Troubles respiratoires ou cardiovasculaires avec l'introduction de tranquillisants ou d'analgésiques.

Avec la ponction - comme avec les autres examens et procédures de traitement - des complications potentiellement indésirables peuvent survenir. De nombreux patients peuvent être préoccupés par une douleur intense liée à la ponction. Cependant, les conséquences de maladies inexpliquées peuvent être plus graves que la douleur liée à la procédure.

Les autres effets indésirables incluent:

  • Hématomes et abcès;
  • Sepsie (empoisonnement du sang);
  • Perforations et blessures (organes adjacents, nerfs, vaisseaux sanguins).

La moelle osseuse peut être perforée en ambulatoire ou en hospitalisation (département de médecine interne, hématologie, oncologie). Selon la situation, une consultation ou des instructions du médecin traitant sont nécessaires.

Progression de la procédure

Le paracétamol ou d'autres analgésiques peuvent être pris pour soulager la douleur pendant plusieurs jours.

La ponction d'aspiration est effectuée en premier. Une aiguille d'aspiration est insérée à travers la peau à la main jusqu'à ce qu'elle atteigne l'os. Ensuite, l'aiguille est avancée à travers le périoste (couche externe rigide de l'os) dans la cavité cérébrale. Dès que l'aiguille pénètre dans la moelle osseuse, aspirez un liquide. Cela nécessite une certaine précision dans les mouvements du médecin pendant la procédure afin d'éviter une teneur en sang élevée dans l'échantillon.

Si la ponction par aspiration ne suffit pas, une biopsie est réalisée dans la région de la moelle osseuse. Une grande aiguille est utilisée, qui est placée et fixée dans le cortex osseux. Ensuite, l'aiguille est insérée dans un mouvement de torsion et tournée pour obtenir un morceau solide de substance de la moelle osseuse. L'échantillon résultant est retiré du patient avec l'aiguille. La durée de la procédure peut aller de 10 à 15 minutes.

Si un changement malin dans la moelle osseuse est suspecté, une biopsie au poinçon peut également être réalisée. En laboratoire, le tissu prélevé peut être coupé, coloré et examiné au microscope. Le plus souvent, la biopsie est effectuée chez les enfants.

À la fin de la procédure, on demande généralement au patient de s’allonger pendant 5 à 10 minutes. Après cela, s'il n'y a pas de saignement, le patient peut se lever et reprendre ses activités quotidiennes. Le patient peut prendre du paracétamol ou d’autres analgésiques simples pour soulager la douleur pendant 2 à 3 jours. Toute aggravation de la douleur, des rougeurs, de la fièvre, une hémorragie ou un gonflement nécessite un avis médical. Il est conseillé aux patients de ne pas laver la zone perforée pendant 24 heures pour éviter toute infection.

Préparation à l'étude

Les médicaments agissant sur le sang doivent être arrêtés une semaine avant la procédure.

La ponction de la moelle osseuse est une procédure ambulatoire courte. La fréquence cardiaque, la pression artérielle et d'autres valeurs seront surveillées pendant une heure par votre médecin. Si le patient a reçu un analgésique ou un tranquillisant avant la procédure, il est interdit de conduire une voiture pendant une journée. Il est toujours nécessaire de consulter d'abord un médecin pour éviter les conséquences possibles de la procédure. Le médecin vous indiquera quels médicaments ou quelles mesures ne sont pas recommandés avant la procédure. Parfois, cela peut être très douloureux pendant la procédure. Normalement, une douleur intense devrait être absente.

Avant la ponction, le médecin demande au patient les maladies préexistantes et les médicaments pris la veille. Si le patient utilise des médicaments qui fluidifient le sang, vous devez en informer votre médecin. L'aspirine et les autres médicaments qui affectent la circulation sanguine doivent être arrêtés une semaine avant la procédure.

Les résultats

Que montre la ponction de la moelle osseuse? L’étude du ponctuation de la moelle osseuse est utilisée pour identifier de nombreuses maladies, notamment: leucémie, myélome multiple, lymphome, anémie et pancytopénie. De nombreuses informations sur le sang peuvent être obtenues par le biais de recherches de routine - tests sanguins généraux ou biochimiques. Cependant, pour connaître l'origine des maladies, il est parfois nécessaire de rechercher l'origine des cellules sanguines.

Pendant l'aspiration, toutes les cellules sanguines ne sont pas toujours visibles; dans certaines situations - par exemple, dans le lymphome - les cellules s'agglutinent dans les trabécules de l'os et non dans les sinusoïdes, elles ne sont donc pas collectées ou ne sont pas visibles dans l'analyse de la moelle osseuse.

Prix ​​où

Le coût moyen de la ponction de la moelle osseuse à Moscou et dans sa région est de 500 roubles russes. Myélogramme - l'étude de la ponctuation de la moelle osseuse - coûte environ 2500 roubles. Le prix de nombreuses études dépend d'une clinique privée ou d'un hôpital municipal. Par conséquent, il est recommandé de spécifier le coût final directement au centre médical.

http://limfouzel.ru/kostnyy-mozg/punktsiya-kostnogo-mozga/

BIOPSIE ET ​​ASPIRATION DE LA MOELLE OSSEUSE

La biopsie et l'aspiration (ponction) de la moelle osseuse sont nécessaires pour obtenir des informations sur l'état de la moelle osseuse et sa capacité à produire des cellules sanguines. Il a été démontré que ces tests évaluent la fonction de la moelle osseuse, diagnostiquent la leucémie, les lymphomes, l’insuffisance de la moelle osseuse, ainsi que d’autres cancers pouvant se propager à la moelle osseuse, et déterminent si la carence en vitamines de votre corps affecte la formation de sang et n’est pas obligatoire pour tout le monde. Après la chimiothérapie, une ponction et / ou une biopsie de la moelle osseuse peuvent être effectuées pour évaluer la réponse au traitement.
Les procédures sont effectuées par un hématologue, spécialiste des maladies du sang.

Comment est l'enquête.
La ponction (aspiration) de la moelle osseuse chez les patients est généralement réalisée à partir de la crête iliaque postérieure du pelvis, tandis que le patient est allongé sur le ventre. La zone de la procédure est désinfectée. La ponction est réalisée par une aiguille spéciale. Pour l'étude, des aiguilles jetables importées ont été utilisées.
Lorsqu'une biopsie de la moelle osseuse est prise avec une aiguille plus grosse, un échantillon de la partie dure est prélevé. Habituellement, une biopsie de la moelle osseuse est réalisée en même temps qu'une aspiration.
Au cours de la ponction de la crête iliaque postérieure du pelvis, une anesthésie locale avec novocaïne ou lidocaïne est pratiquée, ainsi qu’une trépanobiopsie. Si vous êtes allergique à ces médicaments, informez-en votre médecin avant la procédure!
Ne confondez pas la ponction de la moelle osseuse de l'iléon avec la ponction rachidienne du canal rachidien, dans laquelle le fluide rachidien est analysé. Ce sont des procédures complètement différentes!


Préparation à l'enquête.
La collecte de la moelle osseuse est souvent effectuée en ambulatoire et une formation spéciale n'est généralement pas nécessaire. La prise de moelle osseuse est souvent indolore et la procédure prend un peu de temps: la méthode de biopsie dure environ 20 minutes, la méthode par aspiration prend 5 à 10 minutes.


Avant la procédure.
Pour la plupart des gens, une anesthésie locale est tout ce qui est nécessaire pour un examen confortable. Peut-être mener des recherches sous anesthésie générale.


Après la procédure.
Après avoir pris la moelle osseuse, un pansement stérile est appliqué sur cette zone. Ensuite, vous pourrez rentrer chez vous et reprendre vos activités quotidiennes.

Soins des plaies.
Le pansement dans le champ de la moelle osseuse doit rester sec pendant 24 heures.


Analyse de la moelle osseuse.
L'analyse de la moelle osseuse (comptage du myélogramme et évaluation du trépanobioptate) est effectuée par un médecin de laboratoire et un pathologiste, qui émet une conclusion.
La conclusion de l'analyse de la moelle osseuse est nécessaire pour que votre hématologue ou votre oncologue établisse le diagnostic correct.
Les résultats du test sont préparés en quelques jours. Vérifiez auprès de votre médecin quand vous pouvez les obtenir. Dans certains cas, il peut être nécessaire d'effectuer plusieurs tests au fil du temps.


Risques et complications lors d'une enquête.
Les complications d'aspiration ou de biopsie de la moelle osseuse sont rares, mais certains patients peuvent présenter des saignements à partir du site de la moelle osseuse.

http://tyumen.mamadeti.ru/article/scientific-articles/biopsy-and-aspiration-of-bone-marrow/

Ponction de la moelle osseuse: indications, performances, analyse et résultats

Une ponction de la moelle osseuse est effectuée pour obtenir son tissu en vue d'un examen cytologique ou histologique. La procédure est considérée comme sûre, pratiquement indolore et facilement tolérée. Elle est donc assez courante chez les patients adultes et les enfants, même les plus jeunes.

Malheureusement, il n’est pas toujours possible d’établir un diagnostic précis dans l’étude du sang périphérique. Dans les cas complexes, avec des tumeurs malignes et de nombreuses autres affections, il est nécessaire de collecter directement la moelle osseuse des os spongieux du squelette.

La ponction de la plaque osseuse s'appelle la ponction. Pour la manipulation avec des aiguilles spéciales, équipées d'éléments de sécurité qui empêchent une pénétration trop profonde dans l'os, de telles perforations sont considérées comme relativement sûres. L'utilisation d'anesthésiques locaux améliore considérablement la portabilité de la procédure, car tout effet sur le périoste est extrêmement douloureux.

La ponction de la moelle osseuse et le prélèvement d'une petite quantité de tissu de la moelle osseuse sont effectués en ambulatoire et à l'arrêt, mais toujours avec un instrument stérile et sec après la désinfection préalable de la peau. Le respect des règles d'asepsie lors de la ponction osseuse est la condition la plus importante pour la prévention des complications graves, qu'aucun médecin sensé ne peut négliger.

Une ponction de la moelle osseuse fournit une assez grande quantité d'informations concernant sa composition cellulaire, le rapport et le degré d'activité des pousses hématopoïétiques, la présence de fibrose, etc. De plus, le médecin après la ponction peut déterminer si le patient est traité efficacement, ce qui est important pour les patients hématologiques..

Indications et contre-indications à la ponction de la moelle osseuse

Les indications pour la ponction osseuse de la moelle osseuse sont les suivantes:

  • Néoplasmes du tissu hématopoïétique - leucémie, paraprotéinémie, syndrome myélodysplasique, etc.
  • Anémie hypo et aplastique;
  • Réaction leucémoïde (pour exclure un processus malin possible);
  • Métastases présumées du cancer d'autres organes;
  • Évaluation de l'efficacité du traitement dans les tumeurs malignes et l'anémie;
  • Analyse de l'adéquation du tissu hématopoïétique pour la transplantation au donneur et au patient lui-même, si nécessaire, chimiothérapie.

Dans certains cas, les os sont perforés pour l’administration du médicament, mais il n’est pas fait mention de la collecte et de l’analyse du tissu de la moelle osseuse, car l’objectif n’est pas son évaluation morphologique, mais la création d’une voie supplémentaire de traitement par injection.

Certaines parties de patients présentant une ponction de la moelle osseuse peuvent être contre-indiquées. Parmi ceux-ci figurent des patients atteints de troubles hémostatiques sévères, d'anomalies décompensées des organes internes, de maladies infectieuses courantes et chroniques au stade aigu, de personnes âgées présentant des signes d'ostéoporose, ainsi que de personnes présentant un foyer inflammatoire aigu dans la zone de la ponction présumée.

En outre, le patient ou le parent de l’enfant peut refuser de pratiquer la perforation, qu’elle juge douloureuse, dangereuse ou inefficace. Dans ce cas, le médecin explique autant que possible le sens de la ponction et la validité de son rendez-vous.

Préparation à la ponction osseuse

La ponction de la moelle osseuse ne nécessite pas de formation particulière, à moins que les indications qui en découlent ne soient déterminées très précisément. Avant la manipulation, pas plus de 5 jours, vous devez passer une formule sanguine complète et subir un test de coagulation. Le sujet mange et boit au plus tard 2 heures avant l'heure fixée et juste avant que la ponction ne vide la vessie et les intestins.

Un médecin qui prévoit une ponction va certainement déterminer s'il y a des allergies aux anesthésiques, une liste des médicaments pris (les anticoagulants et les antiagrégants sont annulés temporairement), la présence de maladies concomitantes, l'ostéoporose, qui peuvent compliquer le déroulement de l'opération. Le jour de l'étude, aucun autre test ou procédure n'est attribué au patient.

Le matin de la prise de moelle osseuse, le sujet prend une douche, les hommes se rasent, un petit-déjeuner léger est autorisé. Vous ne devez pas refuser de manger car le sentiment de faim peut aggraver l’anxiété et provoquer l’évanouissement. Les patients particulièrement suspects et paniqués peuvent prendre un sédatif léger et un analgésique une demi-heure avant l'opération prévue.

De nombreux patients ont peur de la ponction de la moelle osseuse, car ils pensent que c'est très douloureux. En effet, la procédure est désagréable, mais pas aussi douloureuse qu’elle le semble à beaucoup. Le patient peut ressentir une douleur au moment où l'aiguille traverse le périoste et tombe dans le tissu médullaire, mais la douleur est tout à fait tolérable, car les tissus sont déjà traités avec un anesthésique.

Avant la ponction, le patient doit signer son consentement à l’opération; lorsqu’il travaille avec des enfants, il est effectué par tout parent ou tuteur, et le médecin traitant explique le déroulement de la ponction à venir, sa nécessité, le calme lors d’une agitation excessive.

Technique de ponction osseuse

La ponction de la moelle osseuse peut être réalisée:

  1. Sur le sternum (sternal);
  2. Sur l'iléon (trépanobiopsie);
  3. Sur le calcanéum, les os fémoraux ou tibiaux - chez les jeunes enfants.

La ponction sternale et la biopsie à l'Ilium par la tréphine sont les méthodes les plus utilisées en hématologie. Ces types de ponction permettent d'obtenir suffisamment de sang pour les études morphologiques ultérieures.

Trépanobiopsie à l'ilium

La trépanobiopsie iléale est réalisée lorsqu'une grande quantité de tissu est nécessaire pour l'examen. Il est très important dans les cas de leucémie, d'érythrémie, d'anémies hypo et aplasiques et d'autres maladies graves du tissu hématopoïétique chez l'adulte et l'enfant.

Un trocart à aiguille ressemblant à une aiguille de Kassirsky pour la ponction sternale est utilisé pour perforer et extraire le tissu de la moelle osseuse. Le trocart a une épaisseur de 3 mm, le diamètre intérieur du canal est de 2 mm et une longueur de 6 cm.A l'extrémité distale de l'aiguille du trocart, il existe une similitude avec la fraise, avec laquelle l'aiguille coupe le tissu osseux dense pendant la rotation. À l'intérieur du mandrin placé dans le trocart avec une extrémité effilée, tient la poignée du chirurgien. Lorsque la couche externe de l'Ilium est percée, le mandrin est rapidement retiré du canal du trocart.

La ponction avec la trépanobiopsie se produit dans la région de la crête iliaque, en reculant de quelques centimètres vers le haut de son épine supérieure antérieure. La ponction se fait généralement du côté gauche, il est donc plus pratique de manipuler le chirurgien.

Avant la ponction, la peau est traitée avec une solution antiseptique (iode ou alcool), le patient est allongé sur le côté droit ou sur le ventre. Avant l'introduction de l'aiguille du trocart, la peau, les tissus mous et le périoste au site de ponction sont anesthésiés à la novocaïne. Un volet est installé sur une aiguille stérile sèche, ce qui limite la profondeur de son introduction en fonction de la sévérité de la couche adipeuse sous-cutanée.

L'aiguille est injectée dans les tissus mous et l'os est injecté avec force par mouvements de rotation. Quand il est fermement installé, le mandrin interne est retiré, séparé de la poignée du trocart. La poignée est ensuite ramenée sur l'aiguille et tournée dans le sens des aiguilles d'une montre, atteignant la cavité de la moelle osseuse.

Après extraction de la colonne de biopsie, l'aiguille est retirée avec des mouvements de rotation et la ponctuation est placée sur une lame de verre et dans une bouteille de formol. Les lames avec des frottis de moelle osseuse sont soumises à un examen cytologique et à une colonne de formol (jusqu’à 10 mm) - pour la préparation d’une préparation histologique.

Chez les personnes en bonne santé et les patients présentant des processus hyperplasiques dans le tissu hématopoïétique, la moelle osseuse résultante est abondante et juteuse, de couleur rouge, avec des modifications aplasiques, elle devient jaune et, avec la myélofibrose, elle est sèche et maigre.

Vidéo: Technique de biopsie iléale

Ponction sternale

La ponction de la moelle osseuse du sternum (ponction sternale) s'effectue dans la position du patient sur le dos, avec un coussin placé sous l'omoplate, soulevant la cage thoracique et facilitant ainsi la ponction.

Avant l'insertion de l'aiguille, le site de ponction est traité avec un antiseptique, les poils sont retirés des hommes et l'aiguille est insérée dans le troisième espace intercostal le long de la ligne médiane. Dans la plupart des cas, la procédure se déroule sous anesthésie locale avec novocaïne. Toutefois, il est prouvé qu'un anesthésique qui heurte accidentellement une aiguille de ponction peut provoquer une déformation et une décoloration des cellules de la moelle osseuse, ce qui rendra difficile une analyse morphologique de la biopsie.

L'aiguille de Kassirsky, utilisée avec succès depuis plusieurs décennies dans la biopsie de la moelle osseuse, a un limiteur que le médecin fixe à la profondeur souhaitée, en fonction de l'âge, de la gravité de la graisse sous-cutanée du patient, et y place ensuite la mandrine.

L'aiguille est dirigée perpendiculairement à la surface de l'os et injectée avec un mouvement rapide et précis dans le troisième espace intercostal. Au début, il est introduit avec un certain effort, mais dès que le médecin ressent une sorte d'échec, le mouvement s'arrête - cela signifie que l'aiguille est déjà tombée dans l'os et la cavité cérébrale du sternum. Pour effectuer une biopsie de la moelle osseuse, l'aiguille doit être fixée au sternum. Si cela ne se produit pas (en cas de métastase d'un cancer, de myélome multiple, d'ostéomyélite), le fusible monte un peu plus haut et l'aiguille se déplace un peu plus profondément.

Lorsque l'aiguille est bien installée, on en retire le mandrin et on y fixe une seringue avec laquelle on obtient la quantité de tissu requise (jusqu'à 1 ml). L'aiguille est retirée de l'os avec la seringue, le site de ponction est fermé avec un plâtre ou une serviette.

Dans le cas où le matériel de biopsie est riche en sang, il est préférable de l’enlever avec une pipette ou un papier afin qu’il n’interfère pas avec l’étude de la composition cellulaire du tissu. Une ponctation trop liquide peut être soumise à une leucoconcentration lorsque les cellules sont séparées du plasma et qu'un frottis est effectué à partir du sédiment cellulaire résultant.

Pour un diagnostic plus précis des pathologies de la moelle osseuse, il est recommandé d’utiliser tout le volume obtenu par microscopie, en réalisant le plus grand nombre possible de micropreparations. Ceci est particulièrement important dans les conditions aplasiques et hypoplastiques, lorsque le tissu à l'étude est très pauvre en éléments cellulaires et qu'une quantité insuffisante de matériau le rend encore plus difficile à diagnostiquer.

Vidéo: ponction sternale

Crevaison d'autres os

En plus de la biopsie trépanique d'Ilium et de la ponction sternale, d'autres os spongieux peuvent être utilisés pour extraire la moelle osseuse. Le plus souvent, le besoin s'en fait sentir chez les patients pour lesquels une ponction du sternum ou de la crête iliaque peut être dangereuse - jeunes enfants, personnes âgées atteintes d'ostéoporose, patients prenant des corticostéroïdes pendant une longue période.

Chez les jeunes enfants, le sternum est plus mince et plus mou, la couche sous-cutanée est beaucoup plus petite, de sorte qu'une ponction totale du sternum ne peut être complètement exclue, ce qui constitue une complication dangereuse. Lorsque l'ostéoporose augmente également le risque de lésions de bout en bout et même de fracture du sternum, il est préférable de choisir un autre site de ponction.

La ponction de la moelle osseuse de la hanche est plus fréquente chez les enfants. La ponction se situe dans le segment du fémur près du corps, face à l'articulation de la hanche, dans la région du grand trochanter. Pour la perforation, il est demandé au patient de s’allonger du côté opposé au site de perforation, puis une aiguille de perforation stérile et sèche est injectée et injectée à une distance de 2 à 2,5 cm du sommet du grand trochanter, à un angle de 60 degrés par rapport à la cuisse longitudinale.

Avec une ponction dans la partie distale de l'os (au-dessus de l'articulation du genou), le patient est couché sur le côté opposé de la ponction. Un rouleau est placé sous le genou pour rechercher le centre du condyle externe de la cuisse et injecter l'aiguille perpendiculairement à la surface de l'os, 2 cm après le traitement préalable avec antiseptique et anesthésie locale.

Lorsque la tubérosité tibiale est perforée, le genou est placé sur un rouleau, la tubérosité est pelotonnée avec un doigt, la zone de ponction est anesthésiée et une distance de 1,5 à 2 cm est prise à partir de la tubérosité à 1 cm de profondeur.

Chez les nouveau-nés et les nourrissons, la ponction du calcanéum est préférable, car elle est plus sûre. L'aiguille est insérée le long de la partie externe de l'os, à quelques centimètres au-dessous de la cheville et à 4 cm derrière celle-ci. L'aiguille doit alors tomber dans la partie centrale de l'os.

Implications et analyse des résultats

Habituellement, la ponction elle-même et son rétablissement sont rapides et pratiquement indolores. La procédure dure environ un quart d’heure, après quoi le sujet reste au moins une heure sous l’autorité du médecin qui contrôle la tension artérielle, le pouls, la température et l’état général.

Le même jour, il est permis de quitter la clinique, mais le médecin recommande vivement de ne pas conduire de voiture, faire un travail traumatisant, faire du sport ou consommer de l'alcool en raison du risque d'évanouissement et de détérioration de la santé.

Le trou de perforation ne nécessite pas de soins particuliers, mais les trois premiers jours suivant la perforation doivent être abandonnés sous la douche, le bain, les sorties à la piscine ou au sauna. Le mode général, le travail, la nutrition ne changent pas après la ponction, et avec une douleur perceptible dès le premier jour, un médicament contre la douleur peut être pris.

Les effets indésirables après la ponction de la moelle osseuse sont extrêmement rares et peu probables si la technique de ponction est observée, un traitement de la peau avec des antiseptiques, une détermination précise des indications et le site de ponction. Dans certains cas, possible:

  • Ponction ou fracture du sternum;
  • Saignement et infection de la zone de ponction;
  • Évanouissement et même choc chez les patients trop sensibles, avec une pathologie concomitante sévère du coeur et des vaisseaux sanguins.

La ponction de la moelle osseuse est considérée comme une manipulation totalement sûre et inoffensive, répandue et pratiquée par la majorité des médecins qui la pratiquent; il n’ya donc pas lieu de craindre, de paniquer ou de souffrir de dépression. Une bonne préparation psychologique et une conversation avec votre médecin contribuent de nombreuses façons à éliminer les peurs inutiles et à transférer l'opération presque sans douleur.

La moelle osseuse obtenue par ponction osseuse est envoyée à un laboratoire de cytologie ou d'histologie pour examen. Dans le premier cas, les frottis sont effectués immédiatement après le retrait du tissu de l'os. Dans le second cas, la colonne de moelle osseuse est fixée au formol et traverse toutes les étapes de la préparation histologique.

L'examen cytologique est effectué rapidement: le jour de l'examen, le médecin peut obtenir des conclusions d'un cytologiste sur la nature des cellules, notamment leur nombre et leurs caractéristiques structurelles. L'analyse histologique nécessite plus de temps - jusqu'à 10 jours, mais elle fournit des informations non seulement sur les cellules, mais également sur le microenvironnement (squelette fibreux, composant vasculaire, etc.).

L'étude d'un frottis ou d'une préparation histologique de la moelle osseuse montre les caractéristiques morphologiques des cellules du tissu hématopoïétique, leur nombre et leur rapport, la présence de modifications pathologiques caractéristiques d'une maladie particulière. Dans le myélogramme, le médecin évalue les caractéristiques du germe blanc de la formation du sang (nombre de myélocaryocytes, de mégacaryocytes, de blastes, d’éléments immatures, etc.).

Les résultats de l'évaluation de la moelle osseuse sont reflétés dans la conclusion du morphologue qui détermine le type de formation du sang, la cytose, les indices de la moelle osseuse, la présence de cellules spécifiques caractéristiques de certaines maladies. Le médecin traitant associe ces ponctions aux caractéristiques du tableau clinique et aux résultats d'autres examens, ce qui permet un diagnostic plus précis.

http://operaciya.info/orto/punkciya-kostnogo-mozga/

En Savoir Plus Sur Le Sarcome

Qu'est-ce que la cachexie?La cachexie est une affection du patient caractérisée par une forte perte de poids (parfois un épuisement extrême). Chez les patients cancéreux, dans le contexte de la cachexie, des problèmes sont souvent observés dans le fonctionnement des systèmes vitaux du corps qui entraînent diverses complications.
Un homme peut-il vivre sans rate?La rate joue le rôle de filtre dans la lutte contre l'organisme avec des microorganismes et des particules d'origine étrangère qui y tombent et qui produit des anticorps protecteurs dans le corps.
Selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé, le cancer est la deuxième cause de mortalité dans le monde.
Comme vous le savez, les tumeurs cancéreuses peuvent toucher divers organes du corps humain. Cela est dû en grande partie à un style de vie anormal, à l’abus d’alcool, au tabagisme et à des conditions environnementales défavorables dans les villes et les mégalopoles.